Nos partenaires

L'actu' !

 

Carnet de voyage enfin disponible !! (le 27 novembre 2013)

 

 

Nous avons mis le temps... mais voici enfin notre carnet de voyage. 50 pages pour décrire le mob'tour tel que nous l'avons vécu au fil des semaines. Pour les Kissbankers vous recevrez très prochainement le carnet en version papier. 

 

Extrait de la 25e étape :

 

« Ce satané froid s'engouffre désormais dans nos gants et bottes et ce malgré les chaufferettes. Du coup il est difficile pour nous de rouler sur plus de 60-70 km d'affilé. Alors on fait de nombreuses pauses dans les cafés, plutôt rares dans la région. Concernant la mécanique les moteurs souffrent pas mal du froid : au-delà de -17°C impossible de dépasser les 30 km/h, du coup difficile d'aller au-delà des 200 km par jour ».

 

Cliquez sur l'image pour télécharger le carnet. Bonne lecture !!

 

 

Qui a dit qu'il ne faisait pas beau en Bretagne ? 

(le 2 juin 2013)

 

La Blanche se délocalise en Bretagne... Les autres meules se partagent entre la Haute Savoie et la Drôme-Ardèche. Le quatuor mob'touresque s'étiole géographiquement mais continue d'entretenir ses petits 49,9 cm3. Jusqu'à présent les moteurs pétaradent toujours aussi bien. Sinon que dire ? Que le carnet de voyage et la vidéo que nous avions promis à certains sont en cours de montage, ce n'est qu'une question de temps ! Pour le reste quelques virées en mobs nous promènent et nous permettent de découvrir des petits coins bretons que je vous conseille sans modération.

 

Nouvelles perspectives de voyage (le 21 février 2013)

 

Voilà déjà 2 mois que le mob'tour a touché à sa fin. Les mobs roulent toujours. Pour l'une d'entre elles (la blanche), il s'agit d'affronter la rigueur du climat jurassien : neige, grisaille et froid... Mais qu'importe, comme à son habitude, la meule ne bronche pas. Dernière virée en date : les faubourgs de Champfromier (un petit village du sud-Jura) par une température négative de -2°C. Ces derniers jours, on parle de retenter l'aventure en mobs mais cette fois ci vers le sud !

 

Le bilan ... (le 5 février 2013)

 

Finalement tout s'est bien déroulé si ce n'est quelques soucis financiers au retour. Pas de grosse panne méca' à part le roulement de la roue arrière d'une des trois mobs. Nous n'avions pas prévu ce type de panne.. Sinon les mobs ont bien roulé même par -23°. Bon faut dire qu'on ne dépassait jamais les 30 km/h en dessous de -17° mais ça a été !

Pour résumer (d'un point de vue strictement mécanique) nous avons eu :

 

*Quelques pannes récurrentes 

- poulies qui cassent notamment celles ne comportant que 3 points de soudure ou celles étant adaptées pour le mode vélo. En somme il aurait fallu privilégier les poulies avec au moins 5 points de soudure et sans mode vélo.
- circlips de vario : trop souvent

 

*Mais aussi de bonnes surprises

- courroies... pas une seule casse, pas un seul problème à déplorer même par gros temps
- bougies : nous ne sommes passés à la B6 qu'à partir du cercle polaire arctique, les B7 ont bien tenu le coup
- gicleurs du carbu : RAS
- chambres à air : une seule crevaison sur 6000 km
- pneus neige T 50 : très efficaces sur neige et verglas
- moteurs : malgré les modifs perso avant le voyage (changement des gougeons de culasse + joint) rien d'autre à dire, pas un seul pépin à déclarer. On roule encore avec et on en est plutôt satisfait. Entre nous... nous avons même roulé avec un mauvais mélange (2 pour 1000 au lieu de 2 pour 100... erreur au moment du mélange) sur plus de 150 km, les moteurs ont tenu jusqu'à ce qu'on se rende compte de notre gaffe.
- la résistance des mobs et des mobeurs par rapport au froid
- les routes larges et sécurisantes de Scandinavie
- l'accueil et le contact facile des scandinaves
- moins d'une dizaine de chutes dont la plupart au ralenti si ce n'est une grosse chute à pleine allure sans gravité

 

*sans oublier les mauvaises...

- la casse d'un roulement de roue arrière sur l'une des mobs et ce juste avant l'arrivée au Cap Nord
- le SP95 est à 10% d'éthanol sur l'ensemble de la Finlande, pas moyen de trouver du 5% !
- Le gel et le sable qui se glissent dans les gaines et qui figent l'ensemble des câblages
- la glace qui forme de véritables trottoirs sur la route et qui nous déstabilisent à coup sûr
- les forts pourcentages rencontrés sur l'île du Cap Nord qui nous ont posés pas mal de problèmes
- l'obscurité qui au Cap Nord peut durer près de 18 à 19h
- les prix en Norvège

 

Côté relationnel avec les collègues, il y'a eu bien sûr des hauts et des bas, des petites tensions qui pouvaient s'accentuer lorsqu'un grain de sable venait enrailler la mécanique de nos meules. Il fallait alors un peu de sang froid pour détendre l'atmosphère. Et à ce niveau là (il faut se l'avouer), nous n'avons pas toujours été fortiches... Mais force est de constater que ça l'a fait ! 


 

ARRIVEE DU MOB'TOUR LE 10 DECEMBRE 2012  -------

 

 

Retour : Sud Suède - France (du 7 au 10 décembre 2012)

 

Nous voilà rentrés en France. Les brèles calées dans le trafic, nous avons traversé le Sud Suède, le Danemark, l’Allemagne et puis la France. Le Mob’Tour touche donc à sa fin ! Plus tôt que prévu, c'est vrai, car les caisses de l'asso sont désormais vides ! Peut être avons nous mal évalué le budget du périple... quoiqu'il en soit nous sommes heureux d'avoir pu partager tout ça avec vous. Et quel périple ! Pour le moment, c'est encore plein de choses qui se bousculent dans nos têtes, mais c'est en tout cas, un super voyage et une grande expérience humaine passée avec les collègues et nos mobs ! Comme le disaient les gars de la croisière bleue, nos petits brélons sont de formidables "instruments" de rencontre. Avec eux, vous n'arrivez jamais en conquérant et vous vous mettez à la portée de chacun, par sa modestie, et sa simplicité, ainsi que sa singularité. Ainsi les rencontres furent quotidiennes ! Nous remercions tous ceux qui nous ont aidés sur notre chemin : on pense à la famille de Ludo, aux passants et policiers allemands, à Sabine et Joackim de Malmö, à Jonathan de Vaxjö, à la famille de Noora de Kokola, aux joggeuses finlandaises, à Annette et Pascal de Kiruna et aux autres ! Et bien sûr à vous qui nous avaient soutenus avant et pendant ce périple !

 

 

26e étape : Arvidsjor - Vilhelmina, 220 km (le 6 décembre 2012)

 

Il a fait un peu plus doux qu'hier (-14 à -17°C), les organismes et la méca' ont tenu bon. Par contre la neige qui tombe depuis plusieurs jours nous retardent un peu du fait de l'épaisseur qui s'accumule sur la route. Mais on progresse toujours, mais jusqu'où ? Les projections sur la suite de notre trajet varient de minutes en minutes notamment par rapport à nos finances qui se réduisent comme neige au soleil. Pour l'instant, on poursuit jusqu'à épuisement de l'essence pour nos breles. Pour le reste, on verra ça demain ...

 

 

25e étape : Jokkmokk - Arvidsjor, 160 km (le 5 décembre 2012)

 

Rude étape ce jour... Les températures ont oscillé entre -17 et -23°C ! Le froid s'engouffre désormais dans nos gants et bottes et ce malgré les chaufferettes. Du coup il est difficile pour nous de rouler sur plus de 60-70 km d'affilé. Alors on fait de nombreuses pauses dans les cafés, plutôt rares dans la région. Concernant la mécanique les moteurs souffrent pas mal du froid : au delà de -17°C impossible de dépasser les 30 km/h, du coup difficile d'aller au delà des 200 km par jour. Mais on a la banane quand même ! 

 

24e étape : Kiruna - Jokkmokk, 210 km (le 4 décembre 2012)

 

Le froid est là et bien installé avec une moyenne de -15° degrés pour cette étape. La neige tombe aussi régulièrement depuis notre entrée en Suède hier soir. Cela permet d'entretenir une petit couche, juste le nécessaire pour permettre aux pneus crampons de nos meules d'accrocher davantage que sur de la glace vive. Nous avons eu aussi beaucoup de chance, nous avons pu apercevoir de nombreux rennes au bord de la route et fait nouveau depuis notre entrée en scandinavie nous avons également vu des élans ! Le soleil est aussi de retour, nous l'avons aperçu entre deux nuages alors qu'il était en train de froler l'horizon, magique ! Près de 2 semaines que nous ne l'avions pas vu ! Demain l'objectif est de continuer toujours plus au sud en espérant d'avoir d'aussi bonnes conditions climatiques que ces derniers jours, car finalement la neige et le froid ne nous dérangent pas trop, c'est plus le vent et la glace sur la route. Les camions aussi sont sources de stress, ils soulèvent la neige et réduisent considérablement la visibilité. Mais sereins, on continue tout droit vers le sud !!

 

23e étape : Harstad - Kiruna, 260 km (le 3 décembre 2012)

 

Sans doute l'étape la plus froide du périple jusqu'ici et c'est tant mieux puisque nous avons enfin pu sortir ces fameuses combinaisons censées résister à des températures extrêmes. Nous avons donc pu les tester et nous n'avons pas eu trop froid (sauf aux extrémités où ça pique un poil...) et ce malgré les -21° dégrés rencontrés sur le parcours. Par contre les mobs peinnent par ces températures, qu'importe, puisque nous avons passé une super soirée avec Anette et Pascal de Kiruna, merci à eux !!

 

Express côtier : Honningsvag - Harstad (le 2 décembre 2012)

 

Après quatre jours d'attente, nous voilà enfin à bord de l'express côtier. Le but : rejoindre la ville de Harstad, afin d'éviter les pièges de la côte norvégienne (vent, neige, verglas et pourcentages trop élevés pour nos bonnes vielles bleues). Au programme, l'habituel... sauna, jacuzzi et dérives contemplatives le long des fjords norvégiens. Les journées qui nous attendent seront sans doute très différentes de ce que nous avons connu jusqu'à présent, alors on en profite ! 

 

Repos à Honningsvag (du 30 novembre au 1er décembre 2012)

 

Pas mal de vent ces derniers jours, si bien que notre bateau pour Narvik, prévu ce vendredi matin a tout simplement été annulé. On prendra le prochain en espérant que la tempête se calme. Le froid est de plus en plus mordant chaque jour : -7 hier, -10°C aujourd'hui, mais ça va on roule pas donc on n'en souffre pas trop. En attendant on se balade, y'a pas mal de relief ; du coup on crapahute dans la neige, on en profite quoi ! Ce soir on va scruter le ciel en croisant les doigts pour avoir la chance d'apercevoir une aurore boréale.

 

22e étape : Honningsvag - Cap Nord, 70 km (le 28 novembre 2012)

 

L'objectif est atteint !! Il ne restait plus que 70 km à parcourir (aller-retour) pour rejoindre le Cap Nord, et c'est fait, non sans difficultés. Nous avons eu, pour commencer, de la neige et du verglas sur la route mais ça, ça ne pose plus trop de problèmes nous commençons en avoir l'habitude. Nous avons eu aussi du vent notamment au retour et par -8°C, beh ça commence à faire froid sur nos petits brelons. Il y'a eu également quelques surprises avec notamment de sérieuses côtes (plus fortes encore que le Mt Ventoux, si si je vous assure c'est possible), le genre de côte qui t'oblige à descendre de ton brélon et pousser les 50 kg de féraille, arfff c'est pas grave on y est arrivé quand même. Les problèmes rencontrés ces derniers jours sur la brèle du Jb sont par contre plus inquiétants : problème de roulement sur la roue arrière... et là où le bas blesse, c'est que nous n'avons pas de pièces de rechange. En plus de ça le vario est complètement mort. Bref nous avons préféré la mettre dans le camion le temps du retour. Les autres mobs fatiguent un peu (vario et autres petits pépins) mais tiennent bon ! Demain on va rester un jour de plus à Honningsvag, histoire de profiter des aurores boréales et attendre de prendre le ferry pour Narvik. Juste aussi vous dire un grand merci pour tout vos encouragements, conseils et autres bafouilles, ça nous a bien aidé jusque là. N'hésitez pas à laisser un commentaire sur le livre d'or, nous lisons tout ça avec attention.


 

21e étape : Karasjok - Honningsvag, 240 km (le 27 novembre 2012)

 

Dernière étape avant de toucher au but. Nous ne sommes plus qu'à une trentaine de kilomètres du Cap Nord, sur l'ïle de Magerøya (à Honningsvag), après une très grosse étape de 240 km ! Il fait plus doux sur la côte norvégienne (pas moins de - 2°C) et il y a moins de glace sur la route, par contre nous avons tout de même essuyé de nombreuses averses de neige. L'une des mobs peine (pb de roulement), notamment pour passer les côtes mais elle parviendra au moins jusqu'au point le plus au nord de l'Europe, notre objectif pour demain ! Ensuite on avisera.

 

20e étape : Ivalo - Karasjok, 140 km (le 26 novembre 2012)

 

Finalement, celle-ci n'était pas facile non plus ! Le réveil est de plus en plus difficile et nous mettons près de 2h pour décoller. Si proche de la Russie, nous bifurquons vers l'ouest direction la Norvège. Ca y est nous y sommes ! Le premier panneau indiquant "nordkapp" se dresse devant nous. Nous quittons la plaine pour les collines. La route monte et descend (pente à 12%). Sur la glace, on s'accroche au guidon et on gère notre équilibre. Les phares se font rares, tout autour de nous, l'immensité blanche ! 

 

19e étape : Sodankylä - Ivalo, 160 km (le 25 novembre 2012)

 

Sans doute l'étape la plus éprouvante depuis le départ : chutes de neige, plaques de verlgas, froid (enfin !). Pour dire, nous avons mis environ 9h pour faire 160 km, un record ! On dénombre ainsi pas mal de chutes (à 2 km/h comme à chaque fois) mais rien de grave ! Seul bon point du jour : le trafic.. il est bien moins important que dans le Sud de la Laponie, on est plus serein sur nos petits brelons. Bientôt la Norvège et le bout du bout dans moins de 400 km ! Et encore merci à tous pour vos encouragements !

 

18e étape : Rovaniemi - Sodankylä, 130 km (le 24 novembre 2012)

 

Une étape courte aujourd'hui, mais non sans difficultés. Les alternances de bitume et de neige gelée forment des trottoirs glaçés. Et une nouvelle glissade au compteur ! Le crachin breton se transforme en neige abondante : ça y est nous sommes dans le Grand Nord ! Mais les pneus crampons tiennent bons et les chauffeurs aussi, on s'habituerait presque aux températures négatives. Il nous faut vite préparer notre igloo pour dormir sur la neige car il fait nuit depuis 14h (13h en France).

 

Repos à Rovaniemi (le 23 novembre 2012)

 

Si les mobs assurent, les prochaines étapes s'annoncent plus rudes : -10°C à la frontière norvégienne, des couches de glace sur la route ... Ca va piquer ! Il faut les préparer à ces conditions : montage des pneus hiver, resserage des boulons et nettoyage complet de toutes les pièces sensibles car le sable local "anti-verglas" se glisse dans les câblages. Côté mobeurs : un bon apéro finlandais, un peu de rennes au dîner, une bonne nuit de sommeil à Rovaniemi et les combinaisons grand froid (oranges fluo, au cas où). Nous sommes fin prêts ! Vivement le Cap Nord !

 

17e étape : Oulu - Rovaniemi, 180 km (le 22 novembre 2012)

 

Très mauvaises conditions météo ce jour : pluie, neige et glace ! Mais les mobs s'en sont encore magnifiquement bien sorties : pas une seule glissade, pas un dérapage et aucun raté de nos bonnes vielles 881. Elles tiennent parfaitement le coup et ce malgré la boue, les graviers et la neige. C'est au delà de nos espérances ! Les paysages changent, c'est le grand Nord ! Les rennes traversent la route sans se soucier de nos meules. Ce soir nous dormons à Rovaniemi capitale du Père Noël. 

 

16e étape : Kokkola - Oulu, 200 km (le 21 novembre 2012)

 

Aujourd'hui départ de Kokola avec l'objectif de rejoindre Oulu à 200 km de là. Malgré la pluie aujourd'hui, nous roulons le plus loin possible vers le Nord. En effet les températures actuelles sont largement au dessus des normales de saison, alors nous en profitons ! Sinon l'effet de notre passage à la télé se fait déjà ressentir. Les automobilistes que nous croisons sur la route nous encouragent en nous faisant de larges signes. Le gérant d'une station essence nous a même donné 3 bonnes lampes de poches. C'est plutôt drôle !

 

Repos à Kokkola (le 20 novembre 2012)

 

Après une soirée bien arrosée, nous prenons une journée de repos ! Enfin, presque parce qu'il nous faut vérifier les mobs avant d'affronter le grand froid, le verglas, la neige... Un grand merci au père de Naura et aux employés qui nous ont filé un sacré coup de main pour souder, visser, nettoyer ... Et en prime, ils nous ont dégoté la venue de la TV finlandaise. Résultat un reportage au JT de 22h. Nous profitons une dernière fois de l'ambiance de kokkola car les prochaines étapes s'annoncent plus "givrées".

 

15e étape : Kurikka - Kokkola, 170 km (le 19 novembre 2012)

 

Ca y est le froid vient à la rencontre de nos orteilles mais nous n'avons toujours pas enfilé les combi ! Au fil de la route, de la boue puis une fine pellicule de verglas qui nous fait inévitablement glisser : une première chute au compteur d'une mob' et un dérapage maîtrisé pour le trafic ! Il nous faut désormais rouler les pieds en dehors des pédales. Les prochaines étapes seront sans doute plus courtes. Pour oublier ces premières frayeurs, rien de mieux que de siroter quelques douceurs locales, bercé par les bulles d'un jacuzzi ! Une fois de plus, nous sommes accueillis comme des rois : nos hôtes nous délivrent de précieux conseils, des bonnes adresses pour réparer les mobs, ils nous dégotent aussi un rdv avec la télé finlandaise ! On ne se refuse rien ! Un grand merci à la famille de Noora !

 

14e étape : Turku - Kurikka, 200 km (le 18 novembre 2012)

 

Après plus de 12h de traversée, un peu agitée, nous nous réveillons à Turku ! Et pour nous c'est plein de changements : de pays, de langue, de paysage, d'heure, etc. Le froid est là, la pluie aussi (enfin une sorte de crachin breton) et la nuit tombe très vite : dès 15h (14h en France), il nous faut trouver un coin pour passer la nuit ! Les brels sont toujours en forme et nous aussi (physiquement et moralement) ! Pourvu que ça dur.

 

13e étape : Nävekvarn - Stockholm, 150 km (le 17 novembre 2012)

 

Petite étape aujourd'hui pour ralier Stockholm, la mer Baltique n'est plus très loin, les lacs de plus en plus nombreux et ce qui nous obligent à prendre de nombreux bacs, gratuits en Suède ! Ces arrêts sont l'occasion de rencontrer les locaux très intrigués de voir nos motobécanes à cette latitude et surtout pendant cette période. Arrivés à Stockholm à 14h, nous profitons de la ville en attendant notre ferry en partance pour la Finlande. Plus qu'un millier de km et nous serons arrivés au Cap Nord, pour l'instant c'est bien parti !!! 

 

12e étape : Vimmerby - Nävekvarn, 170 km (le 16 novembre 2012)

 

On se remet en selle sous la grisaille, Stockholm n'est plus très loin mais on n'en voit pas encore la fin. La traversée de la Suède se fera finalement en 4 jours au lieu de trois initialement prévus. Tant pis, on prend notre temps et on profite des nombreux lacs que compte la région. Les paysages que l'on traverse sont plutôt sympas. Ce soir on campe près d'un port à Navekvarn à 150 km au sud de Stockholm. De là on se fait une petite rando improvisée autour d'une île, typique !

 

11e étape : Växjö - Vimmerby, 100 km (le 15 novembre 2012)

 

Ca pique ce matin ! Le Jonahatan de Vaxjo nous en a mis plein la vue hier soir. Mais qu'importe ! Pas de répit pour le mob'tour, nous voilà repartis sous le soleil dès 10h du mat'. Pour rejoindre Stockholm, on emprunte les grosses routes, les camions nous frôlent, mais ça passe ! 5h plus tard nous voilà au bord d'un lac en mode camping. Il ne fait pas encore très froid mais au réveil, c'est gelée blanche. Selon les autochtones, il parait qu'il fait plutôt doux pour la saison, on a de la chance !

 

10e étape : Malmö - Växjö, 220 km (le 14 novembre 2012)

 

Nous repartons dans la grisaille et l'humudité ambiante direction Stockholm... au rythme des mobs tout de même ! Malgré ces conditions climatiques, la route est plus agréable : plus large, plus sécurisée pour les croisement avec les camions, moins de monde... Et aucun problème mécanique à déplorer pour le jour ! Et ça, ça n'a pas de prix ! Un "couchsurfeur" nous accueille et nous fait découvrir les joies des festivités étudiantes. Et champagne pour les 4 mobeurs venus de France !

 

Repos à Malmö (le 13 novembre 2012)

 

Journée de repos bien méritée après 8h de traversée en ferry. Au programme visite de la vieille ville par Sabine et derniers achats pour préparer le reste du périple (réchaud pétrole, gants grand froid, etc.). Le temps prévu pour ces prochains jours est plutôt clément (croisons les doigts pour que ça dure) : pas de neige, ni de grand froid, juste nuageux avec un peu de vent (mais dans le dos !). En tout cas un grand merci à Sabine et Joackim pour le risotto et leur accueil plus que chaleureux !!

 

 

9e étape : Hamburg - Travemünde, 100 km  (le 12 novembre 2012)

 

Fin de notre périple en Allemagne ! Une petite centaine de km pour cette étape direction Travemünde (au bord de la Baltique) pour prendre le ferry et atteindre Malmö demain. Ce changement d'itinéraire nous évite plusieurs obstacles : Copenhague, le pont Suède - Danemark, etc. En tout cas, quel plaisir d'être arrivé au bout de cette première partie du périple, nous avions hâte d'en finir avec l'Allemagne et ses routes surfréquentées.

 

 

8e étape : Göttingen - Hamburg, 270 km  (le 11 novembre 2012)

 

Cette journée nous a permis de rattraper notre retard pris ces derniers jours. En évitant les grosses agglomérations et en roulant depuis l'aurore jusqu'à la tombée de la nuit nous avons pu parcourir plus de 250 km et ce sous un soleil presque rayonnant et des températures plus que corrects (10°C en moyenne). Côté méca', toujours le vario de la meule au JB qui nous pose quelques petits soucis. Si le problème persiste on changera le tout. Demain on remonte direction les côtes nord de l'Allemagne.

 

7e étape : Breintenborn - Gottingen, 150 km  (le 10 novembre 2012)

 

Décollage aux aurores (le soleil se lève un peu tard, d'accord !) pour rattrapper notre retard. Le rodage est terminé depuis quelques jours mais la pluie nous gêne considérablement ! La fatigue commence à se faire sentir. Nous rêvons d'une douche, d'un lit, d'être au chaud et au sec. Finalement, nous atteignons Gottingen et nous nous arrêtons sous un abris bus. Des passants nous interpellent : intrigués par les mobs et/ou inquiets par notre présence nocturne. Finalement, ils nous offrent du fromage et du pain ! Merci !

 

6e étape : Alsheim - Breintenborn, 120 km  (le 9 novembre 2012)

 

Nous passons enfin Francfort. Nous pensions pouvoir atteindre Göttingen ... Mais nous n'avançons pas aussi vite que prévu : la pluie et nouveauté du jour le variateur d'une des mob' grises fait des siennes. Résultat, on passe toute la soirée à le remonter ! Mais petit sourire du jour : deux gendarmes débarquent sur notre lieu de campement, appelés par un voisin inquiet. Finalement, après quelques palabres en allemand, ils adorent notre projet et nous prennent en photo ! Sourire !

 

5e étape : Wissembourg - Alsheim, 120 km  (le 8 novembre 2012)

 

Ca y est la frontière est traversée, nous longeons le Rhin pour le plus grand plaisir de nos yeux. Par contre, côté compteur, c'est pas trop ça : seulement 120 km contre 200 initialement prévus. Nous n'atteindrons pas Francfort ce soir. Le maillage routier nous déstabilise un peu : un vrai labyrinthe. Certes, il y a pas mal d'autoroutes, mais en mob', moyen ... Nous n'avons pas trop froid pour l'instant : nuageux mais sans trop de vent. Ce soir, c'est camping improvisé et raviolis au menu. Petite anecdote du jour : un passant nous a offert 4 bouteilles de vin !

 

4e étape : Belfort - Wissembourg, 220 km  (le 7 novembre 2012)

 

Le froid est plutot mordant ce matin et encore un problème de poulie sur la mob' blanche. Mais le rodage se termine, ça fait plaisir ! Un petit détour par la cathédrale de Strasbourg pour le plaisir des yeux ! Ce soir, nous sommes accueillis à nouveau par la famille de Ludo et comme des rois (flammenkueche à l'alsacienne, svp) !!

 

3e étape : Dôle - Belfort, 150 km  (le 6 novembre 2012)

 

Sur cette nouvelle étape pas de grosses difficultés en perspectives seulement l'objectif de relier l'est de la France via les routes secondaires synonymes de faible traffic. Quant aux conditions météo, elles se sont largement améliorées avec quelques faibles averses en début de matinée suivies de bonnes et larges éclaircies. Les températures sont encore largement bonnes : à peine 5°C au minimum. Et ce soir nous sommes accueillis par le cousin au bru' et ses collocs, merci à eux !!

 

2e étape : Bourg en Bresse - Dôle, 170 km  (le 5 novembre 2012)

 

Moins de pluie pour cette étape (quoique...) mais de sérieuses averses qui mettent à rudes épreuves nos "gore tex". Les mobs fonctionnent à merveille pour le moment, seuls quelques petits pépins à signaler : ampoules grillées, allumage faiblard avec l'humidité... Le rodage se termine et nous espérons pouvoir les faire monter au max' dès l'alsace. La nuit nous la passerons chez la famille au Ludo, chez Yves et Jocelyne d'Auxange, un grand merci !!

 

"Ayé ! C'est parti bis" mais cette fois ci de Grenoble !!! 1ere étape : Grenoble -Bourg en Bresse, 140 km (le 4 novembre 2012)

 

Au départ de Grenoble plus de 18°, grand soleil (enfin presque !), que demander de plus ? Avec les collègues et la famille, rien à dire ! Sauf que cette embellie fut de courte durée car 20 km plus loin, nous étions tout de suite mis dans le vif du sujet : des trombes d'eau pendant 6h de route... Moyen, moyen comme entame, mais c'est fait ! Le gros du temps est maintenant passé. La nuit nous l'avons passée sous le préau d'une salle polyvalente, à Chalamont à une vingatine de km au sud de Bourg en Bresse. Au sec, nikel !

 

Ayé ! C'est parti !!!  (le 3 novembre 2012)

 

Ca c'est fait. Deux ans de préparation et nous voila partis ! 

Un départ de Valence, c'est toujours particulier. Plus de 40 personnes étaient réunies ce matin pour voir le Mob'Tour prendre son envol. Un envol plutôt réussi pour cette première étape puisque les 112 km nous séparant de Grenoble se sont passés sans encombre (18°, vent dans le dos, aucun problème technique). On en profite pour remercier toutes les personnes présentes au départ de notre aventure. Merci ! Et venez nombreux demain du côté de Grenoble !

 

DEPART DU MOB'TOUR LE 3 NOVEMBRE 2012  ---------

 

 

J - 2 !!!  (le 1er novembre 2012)

 

Plus que quelques jours avant le grand départ prévu le 3 novembre du côté de Valence et le 4 du côté de Grenoble. Les mobs sont prêtes, il ne leur manque que quelques dizaines de km pour parfaire leur rodage mais tout semble bien se profiler. Les pactages (fringues, nourriture, matériels camping...) sont en cours de peaufinement. Bref tout se déroule pas trop mal pour le moment. Seule interrogation : la météo. Sera-t-elle clémente ? Nous sommes plutôt optimistes pour le départ, néanmoins c'est largement l'hiver en scandinavie : la neige est bien présente depuis quelques semaines et le froid est, parâit il, déjà mordant, jusqu'à -15° ces derniers jours du côté de Kiruna (en Suède) => petit coucou à anette et pascal comme ça au passage !

 

Dernière ligne droite !!!  (le 17 octobre 2012)

 

Tout d'abord un grand merci aux 38 donateurs qui nous ont permis de récolter plus de 1300 € via l'opération KiisKissbankbank, c'est tout simplement incroyable ! Grâce à l'argent récolté nous devrions satisfaire nos besoins en nourriture et hébergement et ce durant tout le long de l'aventure. Alors encore merci à tous ceux qui nous soutiennent ! 

Pour ce qui est de la préparation des mobs, de l'organisation relative au départ, à l'itinéraire, etc... tout se déroule comme prévu (pour le moment.. pourvu que ça dure !). Les mobs ont été néttoyées, décrassées, et bichonnées comme il se devait. Pour preuve chacune de nos bleues ont été dotées d'un nouveau moteur AV10 flambant neuf ! L'heure est donc au rodage de toute cette nouvelle mécanique. Au programme plusieurs dizaines de km (mais pas plus !) par jour, sans non plus être à fond, histoire d'assurer le coup. Bref si tout se passe bien les 8000 km prévus ne devraient pas si être effrayants que ça pour nos 881. Mais on se méfie quand même, on n'est pas à l'abris ! 

Sinon petite info qui peut avoir son importance : nous avons, après des jours et des semaines de réflexion, finalement opté pour, non pas 4 mobs, mais 3 mobs et une voiture/camionette, qui assurera l'assitance et le suivi du voyage. Je sais, c'est dommage ! Ca enlève sans doute un peu de piment au périple mais nous nous sommes dit qu'il s'agissait d'un bon compromis afin que tout se déroule pas trop mal. Parce qu'il ne faut pas se leurer des m... on va en rencontrer, entre les tempêtes de neige, de pluie, le verglas, le froid, les camions et voitures qui roulent à toute berzingue, l'obscurité, la faim parfois, le manque de sommeil souvent, les pépins mécaniques, les engueulades (il y'en aura c'est sûr !), les baisses de motiv' et puis tout le reste, on est large !! Mais p... qu'est ce qu'on a hâte d'être au départ ! 

 

Préparation des mobs !  (le 12 septembre 2012)

 

La préparation des mobs va bon train. Cette semaine il s'agissait de réaliser un diagnostic méca complet. Et au bilan pas mal de choses à changer : fourche, poulie, machoires de frein, silent bloc, pneus, ampoule, etc. Niveau moteur, c'est simple puisque d'emblée nous avions décidé de remplacer nos bons vieux AV10 (comptant environ 25 000 km chacun) contre des tout beaux, tout neufs ! Mais la toute première étape, débutée il y a peu, fut surtout d'effacer toutes traces de cambouis sur la partie cadre. Prochaine étape à venir...

 

 

Lauréat !  (le 9 juillet 2012)

 

Ca y'est c'est officiel ! Nous venons de décrocher les bourses de l'aventure du Conseil Général de l'Isère et c'est tant mieux car nous en auront besoin. Avec plus de 17 000 euros de budget, il reste encore à trouver près de 3 000 euros... en un peu moins de 4 mois !! De toute façon, si nous ne pouvons pas acquérir certains équipements faute de moyens, cette aventure ne sera pas remise en cause pour autant, les galères seront sans doute un peu plus nombreuses, mais une de plus ou une de moins... 

 

Soirée Mob'Tour !  (le 22 mai 2012)

 

Après des semaines de préparations, la soirée Mob’ Tour s’est déroulée dans une très bonne ambiance pour les 80 personnes présentes. Qu’ils soient de Grenoble, Blois, Paris, Lyon, d’Ardèche, de Bretagne et même de Haute-Savoie, ils ont tous répondu présents à l’appel de l’association Perds pas l’Nord ! Entre un petit apéro et une part de paëlla, les convives ont largement joué le jeu en participant aux nombreux concours de la soirée. Les gagnants recevront bientôt leurs T-shirt officiel du Mob’Tour. Encore merci à tous les participants qui continuent de croire en nous et qui, par leurs contributions, font que notre projet avance ! 

 

 

Sur les ondes !  (le 4 mai 2012)

 

C'est la valse des ondes ! Depuis quelques jours nous sommes largemment sollicités par les radios telles que NRJ, Chérie FM, France Bleu, MTI... tout ça suite à l'article paru (en 2e page s'il vous plait !) début mai sur le Dauphiné Libéré (pour lire l'article cliquez ici !). Du coup on en profite pour tous vous remercier pour l'intérêt que vous portez à notre projet. Il y' a quelques mois de ça nous avions encore des doutes sur le fait de pouvoir réaliser cette aventure. Mais aujourd'hui les préparatifs vont bon train et nous pouvons donc vous donner rendez vous courant Novembre pour ce qui sonnera le début d'un périple riche en aventure !! 

 

Test mob' grandeur nature !  (le 17 mars 2012)

 

L'objectif de notre dernière sortie fut de tester la résistance des mobs sur une longue distance et elles s'en sont, une fois de plus, très bien sorties. Près de 320 km réalisés d'une traite en un peu plus 8h. Et cette fois pas un seul pépin mécanique à l'horizon ! Faut dire qu'elles avaient été révisées pour l'occasion les p'tites ! Autrement niveau paperasse, on commence à faire suivre les dossiers de sub' à destination des collectivités (ville de Grenoble, Vienne, CG de l'isère) et des bourses de la Guilde (Labalette)... Verdict dans quelques mois !!

 

Ambiance polaire, mais ça passe !!  (le 10 février 2012)

 

 

Dernière sortie en date avec JB et Joris au Pic de St Romain de Lerps en Ardèche. Température moyenne : -9°C !! Mais les mobs ont tenu bon, pas de soucis de sur-refroidissement, ni de gel de l'essence et c'est tant mieux ! Par contre, il y'a toujours ce vent... ce vent qui nous empêche de maintenir les mobs dans la bonne direction ou qui nous cloue carrément sur place. La solution : patienter et accepter de rouler sur du plat à 15 km/h. Serein !!!

 

Fait froid ! (le 26 décembre 2011)

 

Notre dernière sortie réalisée en "conditions rélles" : entre 6° et -5°C avec un vent moyen de 50 km/h (soit un ressenti compris entre -2° et -15°C), s'est parfaitement déroulée. Mis à part quelques pépins mécaniques de dernière minute, nos mobs ont plutôt bien digéré les 320 km qui séparent Valence de Sisteron (en aller-retour). Quelques enseignements cependant : le vent... S'il souffle en tempête, il est quasiment impossible de rouler, voire dangereux. Par contre en ce qui concerne les températures, bien emmitouflé, aucun problème ! Si ce n'est aux pieds et aux mains.. problème très vite réglé lorsque nous installerons une paire de manchons sur chacune de nos mobs. Nous avons aussi roulé de nuit et ce pendant près de 3h, rien à signaler non plus de ce côté. Le point sur lequel nous devons maintenant insister est la fiabilité des moteurs AV10. Nous avons connus énormément de problème jusque là : embrayage, transmission, joint de culasse, problème électronique... 

 

De virées en virées ! (le 12 novembre 2011)

 

 

Les sorties s'enchaînent (la dernière en date : Grenoble - Valence le 11 Novembre 2011), les pépins mécaniques aussi... mais c'est pas bien grave, c'est le métier qui rentre !! Et bonne nouvelle ! Nous avons dégoté un garage prété garcieusement.. Merci à eux, ils se reconnaîtront ! Les prochaines journées, nous les passerons donc (à l'aise...) à bricoler les mobs : changement de l'allumage, durites, courroies, nettoyage complet du moteur, etc.

 

Les mobs ! (le 13 septembre 2011)

 

 

Nous venons d'acquérir deux nouvelles mobylettes : des 881 U, les plus "costaudes" de toutes les bleues. Le trajet (Grenoble-Châteauroux-Rennes) pour aller les chercher ne fut pas de tout repos : près de 2000 km parcourus, 320 L de gasoil consommés, et un sérieux crachin Breton essuyé.. mais quel plaisir de rouler enfin avec nos propres meules (bon ok il en manque encore une, mais la dernière ne saurait tarder). Evidemment nous avons déjà eu quelques déboires, genre : casse de la courroie, fuite du carbu, mais c'est tout bénef' pour notre apprentissage en matière de mécanique !

 

Voilà l'été ! (le 1er août 2011)

 

Le compte de l'asso est OP, la boutique en ligne également, alors n'hésitez pas ! A part ça nous venons de décrocher quelques minutes sur les ondes du Mouv' (normalement courant septembre) pour parler de notre projet de voyage. A vrai dire on y croyait pas trop lorsqu'on a répondu à l'appel à projet Dreamshake/le Mouv', mais maintenant c'est sûr ! On fait bien parti des 20 projets qui seront médiatisés via le Mouv', donc c'est cool ! Pour ce qui est des mobs, on a prévu d'en acheter deux d'ici la fin du mois d'Août (toujours des 881 !).

 

Verdict : la Motobécane 881 (le 29 mai 2011)

 

Vous en avez rêvé, nous l’avons fait ! Le site internet de l’asso est désormais en ligne depuis la fin du mois d'avril et déjà plus de 700 visiteurs ! Merci !!!! En ce qui concerne les news du moment, nous venons d'acheter notre première mobylette, une Motobécane 881P toute blanche avec pare jambes de 1988. Mais pourquoi ne pas l'acheter neuve ? Me direz vous.. Parce qu'il s'agit là d'un monstre de fiabilité, mais pas seulement.. (faible consommation, vitesse relativement élevée, confort et ligne élégante, variateur, etc...). Elle vient d'ailleurs de rouler sur plus de 120 km et d'une traite (svp !) entre Lyon - Grenoble, le tout en un peu plus de 3h, sans problème ! Par contre pour en avoir fait l'expérience, il fait très vite froid sur une mobylette (8° et un peu de pluie au moment de mon mini périple), il faudra qu'on travaille sérieusement là dessus !

 

Un petit sourire ! (le 16 avril 2011)

 

 

Ayé ! Photo de groupe enfin prise ! Depuis le temps ! On est allé jouer les photographes sur les hauteurs de Gap, grand beau, presque chaud, peinards ! Le temps d’un allé-retour express Gre - Gap, on était « rendu » en Isère. A part ça, pas grand-chose si ce n’est qu’on prévoit bientôt de ressortir les chausses de rando, histoire d’entretenir nos petits corps d’athlètes (aha..).

 

Chaud patate !! (le 1er Février 2011)

Ca y’est c’est officiel ! Nous avons créé notre propre asso ! Son nom : « Perds Pas l’Nord ». Bon, tout reste à faire mais au moins ça c’est fait ! Sinon deux trois news, comme ça vite fait en passant ! Jb a parler à son entraineur (oui parce que Jb fait du rugby pour ceux qu’il ne le savait pas), il nous propose de concocter un programme d’entrainement sportif, histoire qu’on soit tous prêt, le jour J. Cool ! Mais pas sûr qu’on suive ses conseils à la lettre, connaissant le bougre, il risque de nous en faire baver ! En tout cas c’est plutôt drôle de voir les réactions de chacun vis-à-vis de notre projet. Certains sont emballés d’autres plutôt septiques, ils y’en à même qui seraient tenter de dire « surement ! Vous foncez droit dans le mur là ». Pas plus tard que la semaine dernière on est allé voir un médecin du sport pour lui parler de notre projet. Sauf qu’à notre grand étonnement, il nous a vivement conseillé de laisser tomber et de revoir nos objectifs à la baisse : « mais vous êtes fous, les routes sont fermées en plein hiver ! Vous ne vous rendez pas compte des risques que vous encourez ». Mais il nous en faut plus pour nous décourager. On vient à peine de commencer, on ne va pas s’arrêter en si bon chemin !


On est des vrais ou bien ? (le 13 Janvier 2011)

 

Voilà maintenant un peu plus d’un mois que cette idée trotte dans nos têtes. Mais la question qui se pose aujourd’hui : réussira t on à aller au bout de ce projet ? En tout cas la motivation est là : nous avons décidé de monter une asso, histoire de communiquer autour de notre projet et de rassembler un petit pécule pour financer notre voyage (bah oui ! Parce que rien n’est gratuit !). Y’a plus qu’à en tout cas ! Y’a plus qu’à se faire une petite assemblée générale constitutive et hop ! Le tour est joué ! Sinon il reste aussi la création du site internet, l’achat des mobylettes... mais chaque chose en son temps !

 

Menu kebab mayo (vers décembre 2010.. on ne sait plus trop)

 

L’idée du Cap Nord a toute de suite fait l’unanimité au sein du groupe mais réaliser ce voyage en plein hiver suscite encore quelques interrogations. Normal ! Nous n’en sommes qu’au début ! Mais le projet avance tout doucement mais surement. Au départ, on s’était donné rendez vous à midi, à l’occasion de notre pause déjeuner, c’était pour changer au kébab du coin. Jb venait d’assister à une conférence sur 4 jeunes baroudeurs revenant tout juste d’un périple de deux mois dans le Kantcthaka, en Russie. C’est donc entre un chich-kébab et deux grandes frites, qu’on s’était juré de partir à l’aventure… peu importe l’endroit et le moment, mais nous avions décidé de réaliser un petit bout d’aventure. Alors pourquoi pas le Cap Nord ? Pourquoi pas en mobylette ? Et tant qu’on y est, pourquoi ne pas faire ça en plein hiver ? Ca se tente non ?


Recommander ce site
PERDS PAS L'NORD 2012 / Réalisation Joris Duclaut